0

Une petite trilogie horreur, ça vous intéresse? Une « trilogie » qui n’en ai pas vraiment une car nous allons parler des 3 pièces maîtresses du mangaka Knife Senno. « Sister », « Shitaro-kun » et « La Fin de l’Eden », 3 ouvrages n’ayant en commun que le gore et un petit garçon !

Knife Senno est un mangaka qui s’est essayé à tout les genres. Dôjinshin pour ses débuts, du shôjo, du hentai, avec au final un peu moins de 40 histoires à son actif. C’est pourtant dans le gore qu’il se démarque le plus ! En France, c’est une trilogie horreur en particulier qui a permit de le faire connaître. En 1997 sort « Sister » un one-shot, 1998 « Shitaro-Kun » en deux tomes, puis « La Fin de l’Eden » dernier one-shot. Les manga se composent un peu comme les « Contes de la Cryptes » avec pour lien, non pas un narrateur mais un personnage malfaisant. Enfin, oui et non ! Car Shitaro peut tantôt apparaître comme un enfant démoniaque et sanguinaire, tantôt comme un gamin morbide mais non-malveillant. Il pourrait presque passer, à ce moment-là, pour un fils caché de la famille Adams.

Si vous êtes intéressé, mis à part « Shitaro-kun », en deux tomes, l’ensemble de cette trilogie horreur se suffit à elle-même. En effet, il n’y aura vraiment aucun lien entre les diverses histoires courtes. D’ailleurs, nous ne restons pas non plus dans de l’horreur pur ! Humour et amour, romances et amitié, … Tous les styles sont présents, rendant le tout semblable à un « slice of life » de psychopathe. En allant toujours plus loin, vous serez probablement ému par certains cas dramatiques tandis que d’autres seront bien mérités.

Petite conclusion?

Cette trilogie horreur, bien qu’elle n’en soit pas une à proprement parler, reste à découvrir et si possible dans son ensemble. La marque de fabrique reste le gore, pourtant, tout un tas de sentiments seront éprouvés au fil des pages. Knife Senno possède d’ailleurs une patte artistique franchement particulière. Les visages des protagonistes demeurent relativement identiques ce qui pourrait répugner les yeux habitués à la différence. Mais ce qui fait de ces 3 œuvres de petites perles, se sont la richesse des émotions et les innombrables cas différents. Ôtons le côté démoniaque et surnaturel, nous nous retrouvons dans un vrai manga « tranche de vie » !

Attention toutefois, ceux-ci ne sont plus commercialisés. Vous ne pouvez désormais les trouver qu’en occasion, sur des sites spécialisé ou au détour d’un vide grenier…

 

Manga SisterManga Shitaro KunManga la fin de l'eden

(Visited 19 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Malya

Maman de deux enfants, passionnée par le Japon et sa culture. Je travaille aussi au Manga Café Kyo'Hon (qui se trouve à Béziers), d'où mes articles sur le sujet!