0

The Promised Neverland est un manga de type shônen, publié depuis 2016 au Japon. La version française est arrivée chez nous grâce à Kazé en avril 2018, à grand renfort de marketing. Pourtant cette série est loin d’en avoir besoin tant elle est complète ! Avec un scénario de Kaiu Shirai et des dessins de Posaku Demizu, ce thriller flirtant avec l’horreur et la SF ne laisse pas de marbre. Comment ne pas s’attacher aux dessins tout mignon mettant en avant de joyeux orphelins dont les trois aînés n’ont que 11 ans?

The Promised Neverland, le manga

The Promised Neverland, Dossier, MangaLe livre est actuellement en cours. Douze tomes sont sortis au Japon pour seulement 5 en France (actuellement =p). Lors de la sortie de celui-ci Kazé n’a pas eu peur de mettre le paquet pour sa promotion. Manque de confiance ou peur que le chara design repousse les lecteurs? Quoi qu’il en soit, la réussite est au rendez-vous, autant ici qu’au pays du soleil levant ! Il faut dire que le scénario ne laisse pas indifférent. C’est Emma qui ouvre le bal en nous racontant son quotidien d’orpheline. Le ton est joyeux, simple, voir niais. Mais déjà, le malaise s’installe. En quoi est-il normal d’avoir des tatouages de nombre dans le cou? En quoi est-il normal, tous les jours, de passer des tests étranges.

Le contraste entre les mots et les images n’est pas forcément flagrant. Pourtant, dans notre fort intérieur le doute s’installe, le malaise grandi. Mais, et bien que l’on ss’imagine suivre une aventure très étrange, rien ne  nous prépare à ce qui va suivre. Ainsi, l’élément perturbateur de la narration est d’autant plus choquant que l’on ne s’y attend d’aucune manière. Sans spoil, le mangaka nous plonge d’une histoire étrange à une histoire d’horreur, de souffrance et de peur. Comment? Pourquoi? Les dessins restent mignons, tout en rondeur, mais voilà, le gore a laissé une empreinte qui nous marqué jusqu’à la fin.

Il y a peu de manga qui réussissent ce tour de force, celui de nous surprendre. Car en effet, même ceux ayant une imagination fertile ne peuvent s’attendre à cet enchaînement d’évènements. Encore moins à ce brusque changement. Une seule et unique scène transforme ce petit conte de douceur en survival de l’extrême. Mais les dessins ne changent pas, loin de là ! Nous avons toujours les grands yeux innocents, les visages ronds et souriants, … The Promised Neverland arrive à nous faire subir les choses, à nous empoigner, uniquement en nous prenant par les sentiments. De petites piqûres de rappel de temps en temps mais l’horreur reste cachée.

The Promised Neverland, l’anime

The Promised Neverland, Dossier, MangaLa série remporte un tel succès que très rapidement le projet d’anime est mit en place. C’est en mai 2018 que le magazine du Weekly Shônen Jump annonce officiellement la production de celui-ci. La série est diffusée depuis peu (11 janvier) au Japon, tandis que Wakanim dispose des droits français. Seulement 12 épisodes ont été prévus. Pour découvrir le premier épisode, c’est ici !

D’après le trailer, l’anime semble suivre à la lettre le manga, mais comment celui-ci s’achèvera-t-il? Car l’œuvre originale n’est pas terminée ! La question se pose alors. Est-ce que l’on aura droit à plusieurs saisons courtes ou, comme pour FullMetal Alchimist, l’histoire va dévier ? Pour rappel FMA étant en cours lors de la première série, l’auteur avait donc refusé que l’on reprenne exactement son manga. Certains grands faits se retrouvent mais la trame principale reste secondaire. Il aura fallu attendre jusqu’aux FMA Brotherhood pour retrouver un anime bien plus fidèle au manga. (NB : les deux étant toutefois complémentaires car Brotherhood a passé très rapidement sur les points déjà développés dans la première série!).

A savoir que 3 coffrets DVD et Blu-ray sont déjà prévus ! Ils seront disponibles à la vente au Japon à partir du 20 mars pour le premier. Au 29 mai pour le deuxième et 24 juillet pour le dernier. La France suivra-t-elle ou est-ce qu’ils vont attendre les 3 afin d’offrir une offre groupée? Pour l’instant il n’y a rien de spécial à ce sujet…

(Visited 11 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Malya

Maman de deux enfants, passionnée par le Japon et sa culture. Je travaille aussi au Manga Café Kyo'Hon (qui se trouve à Béziers), d'où mes articles sur le sujet!