0

Bienvenue dans The Outer Worlds, l’un des meilleurs RPG de 2019. Le premier pack DLC du jeu, Peril on Gorgon, promet d’être bon : une nouvelle planète, trois nouvelles armes scientifiques et une tonne de personnages que le joueur peut assassiner aveuglément.

Obsidian a annoncé la première de deux extensions pour The Outer Worlds sous la forme de «Peril on Gorgon». Dans Peril on Gorgon, les joueurs reçoivent une toute nouvelle «aventure teintée de noir» où les joueurs se rendent sur l’astéroïde Gorgon pour enquêter sur l’origine mystérieuse d’Adrena-Time. Pendant que vous y êtes, vous trouverez de nouvelles armes et armures, des avantages, des défauts et la même liberté d’aborder des problèmes qui ont rendu le jeu original si gratifiant. Pour accéder à Gorgon, le joueur devra progresser devant Monarch.

Un bras coupé et un message mystérieux conduisent l’équipage du Unreliable vers l’astéroïde Gorgone, autrefois le site de l’une des entreprises scientifiques les plus ambitieuses et les plus désastreuses de Halcyon, maintenant un repaire de monstres et de maraudeurs sans loi. La riche recluse Minnie Ambrose charge l’équipe de trouver des réponses sur le Dr Olivia Ambrose, sa mère et le directeur disgracié du projet condamné, mais ils sont bientôt pris au piège d’une intrigue qui changera la colonie pour toujours.

En bref, ce pack de contenu téléchargeable revient à ajouter un autre plat à un délicieux repas, par opposition à la préparation d’un autre plat. C’est une bonne chose après le rythme soutenu et le récit complexe de l’expérience de base d’Outer Worlds. Il n’y a pas de changement majeur dans la formule, mais c’est une bonne excuse pour revenir en arrière et essayer une nouvelle course à travers la colonie Halcyon.

Annoncé lors du Xbox Games Showcase, les utilisateurs du Xbox Game Pass bénéficieront d’une réduction de 10% sur le DLC, qui est également disponible dans le cadre d’un pass d’extension pour The Outer Worlds. Le DLC narratif arrivera sur PlayStation 4, Xbox One et PC le 9 septembre.

Source : Bloody Disgusting

(Visited 10 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Zephyr

Zephyr. Tel était le nom du moine PCiste. Agile du clavier comme de la manette, il passe son temps à errer dans un vaste et somptueux univers : "video games".