0

Resident evil 3

Resident evil 3Resident evil 3Resident Evil 3 est un jeu édité par Capcom sorti initialement en 1999 sous le nom de Nemesis. Ce remake moderne sorti en Avril 2020 nous présente l’opus sous une version plus moderne. Le joueur incarne Jill, une femme devant quitter Raccoon City et les infectés qui habitent la ville. Attention, le test contiendra des spoilers.

Rien de nouveau sous la contagion

Nemesisbio 3En Janvier 2019, le monde entier découvre le remake de Resident Evil 2 et il est clair que le jeu est une totale réussite. Plusieurs raisons à cela. La première raison est la forte popularité du titre sortie initialement en 1997. Il est aussi considéré que cet opus est l’un des meilleurs de la série. Tout le contraire de Résident Evil 3 – Nemesis, qui déjà en 1999 souffrait de beaucoup de lacunes. Un gameplay beaucoup plus orienté action qu’horreur, trop de munitions, trop d’aide. Bref, rien à voir avec un véritable survival horror comme nous aimons.

En apprenant qu’un remake sortira en 2020 et vu la réussite du  remake l’année précédente, les fans étaient confiants, trés confiant même. Car finalement, il est assez simple de corriger les défauts et de faire de Resident Evil 3 un parfait survival dans la digne lignée du second opus. Et bien non, le résultat ne sera pas à la hauteur des attentes. Le résultat est même bien en dessous des attentes. Tous les défauts de 1999 sont encore présents. Il y a toujours trop de munition, il y a toujours cette ambiance qui ne fait plus peur. Mais où est donc passait l’essence de la saga. Pourquoi un studio comme Capcom ne fut pas capable de corriger sa copie plus de 21 ans avant la sortie initial du titre. Que s’est-t’il passé dans la tête de Capcom pour décider de nous pondre un remake identique a l’original, avec tous ces défauts et surtout avec de nombreuses scènes qui ne sont plus présentes et une durée de vie inférieure à 6 h même en prenant notre temps.

Il y avait quand même certains éléments qui faisaient la magie du 3 e volet de la saga. Les mini-jeux de rapidité pour obtenir de jolies armes, les fins alternatives qui pouvaient donner envie de refaire certaines parties du jeu, ou bien même des décisions importantes en pleins action. Que de bonne idées tout de même. Et bien non, là aussi, il n’y a plus rien. Au placard, complètement retiré du titre. Et Capcom ose nous vendre tout cela 59.90 euros le jour de la sortie. Ce n’est pas vraiment sérieux, jouer sur la notoriété d’un titre c’est tout simplement se foutre de la gueule des joueurs qui étaient clairement en droit d’avoir un meilleur jeu.

Le gameplay et les graphismes, les seuls choses qu’il faudra retenir

bio 3resident evil 3Bon, (presque) tout n’est pas non plus à jeter dans ce “remake” de Resident Evil 3, il y a quelques bonnes choses. Premièrement, les graphismes. Sur ce point, il n’y a rien a dire, ils sont très beaux, voire même parfois à la pointe de ce qui peut se faire de nos jours. Engine propose des reflets magnifiques et un réalisme proche d’un très beau film. Sur ce point, nous en avons pleins les yeux. Le gameplay quand t’à lui est réussi. Il est nerveux, il est fluide, il est plutôt réactif dans les mouvements, dans la visée et dans la précision. Le jeu est tout de même bien optimisé. Nous le remarquerons vite en constatent que les temps de chargement sont extrêmement rapides. Beaucoup plus rapide que n’importe quel jeu du genre. Là aussi, rien à redire, c’est du beau boulot. Niveau option, c’est aussi sympathique. Nous avons ce que nous sommes en droit d’attendre pour un jeu de 2020 et nous pouvons paramétrer cela comme nous le souhaitons. filtrages, FOV, Antialiasing. C’est très bon, surtout en constatant le faible temps de charge ! Le jeu tourne à fond sur ma Nvidia 1080 de mon OMEN.

Et les points faibles…

bio 3bio 3Les points faibles ? Par-ce que là aussi, il y en a. Le recyclage. Oui, le recyclage du commissariat par exemple, qui reste assez choquant au premier passage. Un recyclage qui aurait pu avoir de la gueule s’il y aurait eu des éléments de cohérence avec l’ancien opus. Bah non, pas vraiment, en dehors du mur des vestiaires que nous faisons explosés, il n’y a pas vraiment de concordance et rien ne nous laisse supposer que finalement, le jeu se passe seulement quelques heures avant les événements de Resident Evil 2. La bestiaire quand à elle. Pas grand chose de plus. Le rajout d’un Hunter, une créature pas forcement très difficile à vaincre, qui peut néanmoins vous tuer si vous restez proche d’elle, en un seul coup. Le restant du bestiaire est absolument la même que l’opus de 2019. Un stagiaire a dû être affecté au copié/collé dans le studio, je ne vois pas d’autres explications.

Un jeu bâclé, loin des lettres de noblesses qu’il mérite

Resident Evil 3Bio 3Dans le jeu vidéo, ce n’est pas car les graphismes sont beaux que le jeu sera réussi, ce n’est pas la première fois que nous vous le dirons et ce ne sera pas la dernière fois. Nous préférons jouer à un jeu en retard sur son temps mais proposant des innovations intéressantes nous donnant envie de nous investir. Dans Resident Evil 3, le gameplay se contentera pour la plupart du temps d’avancer, de tirer, et de fuir le Nemesis. Cela dans des secteurs qui peuvent s’apparenter à des couloirs même si l’aspect semi monde ouvert est légèrement mis en avant. Tout cela, et bien nous le ferons pas vraiment longtemps. Car oui, le jeu n’est pas vraiment très long. En prenant notre temps,  il est possible de finir le jeu en 6 h, sans se fouler, sans courir, en prenant le temps d’observer le paysage. C’est faible, c’est court et ce n’est pas une prestation suffisante. C’est vraiment dommage car il y avait là de quoi réaliser un très bon jeu. Nous serons malheureusement obligé d’en rester aux bons souvenirs du remake de 2019 qui lui restera bien accroché dans le panthéon des meilleurs jeux du genre.

En bref, nous en resterons sur notre faim en nous disant que le jeu n’est pas mauvais mais que de la part de Capcom, c’est un peu trop facile…

6.0

Author's rating

Overall rating

Graphisme
9.0
Ambiance Survival
3.0
Scénario
6.0
Gameplay
7.0
Note generale
6.0
The good
  • Les graphismes
  • Le gameplay nerveux
The bad
  • Durée de vie ridicule
  • Prix exorbitant
  • Une impression que Capcom nous prend pour des pigeons
  • Aucune innovation
  • Les bonnes idées plus présentes
  • Des munitions à gogos
[/vc_column_text]

(Visited 15 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Schatten

Enquêteur et fouineur dans les dossiers non classés, chasseur d'informations à la traque de clichés inédits et insolites ! Anciennement ufologue de terrain et administrateur du groupe et forum spécialisé dans le paranormal et l'ufologie.

Your email address will not be published. Required fields are marked *