0

Planet Zoo

Planet zooplanet zooPlanet Zoo est un jeu bac à sable développé et édité par le studio Frontier Developments et sorti sur PC (Steam) le 5 novembre 2019. Par ailleurs fils spirituel de Zoo Tycoon, les créateurs de Planet Coaster et de Jurassic World Evolution vous propose de passer de grands moments de détente dans ce titre de gestion. La finalité est de construire un lieu d’harmonie entre les hommes et les animaux. Un zeste de magie et d’émotions susciterons l’attraction de tout type de publics dès le plus jeune âge.  

Liste des DLC testés d’après la licence acquise de la Deluxe Edition:
Pack Arctique, Date de parution : 17 déc. 2019
Pack Amérique du Sud, Date de parution : 7 avr. 2020
Pack Australie, Date de parution : 25 août 2020
Pack Aquatique, Date de parution : 8 déc. 2020
Modes de jeu

loupkangorouA propos de l’édition Deluxe, la bande sonore – magnifiquement composée –  est signée Jim Guthrie et JJ Ipsen. Le jeu a également reçu une récompense en tant que meilleur jeu de simulation lors de la Gamescom 2019 Awards. In game, vous aurez ainsi le choix entre plus de 95 espèces disponibles. Axé parc à thème, le titre est dans la même lignée que Planet Coaster tout en ayant son univers propre. En effet, en outre de la partie housing vous devez donc absolument veiller à la survie et du bien-être des bêtes. Une créature adoptée peut éventuellement être relâchée dans la nature. Un monde idéal qui laisse rêveur, le titre du test est d’ailleurs une référence à la chanson d’Elton John, thème du film d’animation de Disney, le Roi Lion. A noter par ailleurs que le dernier DLC paru est le pack aquatique disponible depuis le 8 décembre 2020.

Planet Zoo, Le cycle perpétuel

Débuter dans le jeu

Planet ZooalbinosDès le démarrage depuis l’écran titre, vous avez la possibilité entre plusieurs types de parties: franchise (permet d’échanger vos animaux issus de vos élevages avec d’autres joueurs), défis, carrière et enfin le mode bac à sable (tout est illimité). Attention la version franchise ne donne pas accès au Workshop. En outre, vous avez une graduation du niveau de difficulté allant de facile à dur. Idéalement, nous vous conseillons une première expérience en sandbox où tout sera illimité: ainsi vous n’aurez pas de soucis d’emprunts et vous pourrez apprendre à maîtriser la gestion du jeu.

Les animaux et l’élevage

paonsPlanet zooLa simulation des animaux est composée d’une multitude de paramètres et leur bien-être peut vite basculer. Le mode bac à sable vous permettra en plus d’accéder au contenu très riche du Workshop. On pensera notamment aux nombreux habitats disponibles. Un exemple typique nous vient à l’esprit: ne mettez pas de plantes qui ne sont pas du même continent que l’animal. De la même façon, concernant l’élevage, vous avez le potentiel d’avoir des animaux rares typés albinos. Quand la déficience de mélanine devient pureté, voire convoitée. Pour preuve, un succès Steam du titre – Blanc comme neige – vous invite en effet à donner naissance à votre premier petit albinos. Certains utilisent des guides ou des mods afin d’en monter une armée.

Modéliser les paysages et construire des structures

Modeler le terrain à votre guise

zenzenLa part monde ouvert est en réalité la capacité de pouvoir fonder des zoos soit dans chaque biome (désert, jungle, prairie etc.), soit sur un continent donné. Une fois votre biome et votre continent choisis, vous pouvez commencer la première grosse partie du titre: la modélisation du paysage ainsi que la construction des allées. Encore une fois, la logique du terraforming vous prendra du temps, il existe cependant bon nombre de vidéos tutoriel sur le sujet. Rendez-vous partie terrain. Dans Planet Zoo, vous pouvez créer soit librement des collines ou des tunnels ou bien tout simplement utiliser des formes géométriques prédéfinies. Concernant les formes libres, elles apportent une certaine irrégularité. Le meilleur exemple est sans aucun doute la conception des cours d’eau, ceci incluant des cascades. D’une manière descendante, avec l’utilisation à la fois des formes naturelles et des formes libres, on peut parvenir à de beaux résultats.

Composez avec les décors

ExempletoriPlanet Zoo est une maquette interactive dont vous êtes l’architecte. Le positionnement des murs fonctionnent avec des grilles subdivisées en mètre carré. Ces repères vous donnent un meilleur aperçu quand vous devez placer vos toitures. Une fois vos fondations établies et votre toit posé, vous pouvez alors commencer à décorer la façade des murs. Ici, tout est possible grâce à l’outil « utilisation complexe » (touche X) duquel vous avez plusieurs choix: tantôt monter ou descendre un objet donné, tantôt en effectuer une rotation. Par la même, il vous sera possible de « grouper » des assemblages et de les dupliquer. Planet Zoo vous rendra vraiment nostalgique avec son système de construction en lego complexe. En outre, la couleur de la plupart des items est personnalisable.

 

Entre les visiteurs et le personnel chez Planet Zoo !

Les visiteurs

ZenZenPlus vous aurez de variétés d’espèces dans votre parc, et plus les visiteurs vont affluer. Selon la note des animaux, il vous demanderont d’augmenter ou de baisser le prix du billet d’entrée. Pensez à leurs besoins en eau, en nourriture, besoin d’aller au toilettes, etc. Pensez également aux agents d’entretien et à placer de nombreux poubelles le long des allées. Toutefois, sachez que depuis le menu du jeu, dans paramètres des visiteurs, vous pouvez limiter leur nombre suivant un montant donné. Afin de permettre une meilleur circulation de cette population en quête de divertissement, vous pouvez éventuellement installer des attractions avec des files d’attentes telles les petits trains, télésièges ou bateaux… Hélas la pollution est un vrai problème dans Planet Zoo. Que ceci soit dû aux passants ou aux installations électriques (transformateurs), optez plutôt pour les panneaux solaires: ils n’ont pas d’impact négatif sur vos visiteurs. Enfin pensez à éloigner les zones de travail du public car ceci peut aussi avoir un impact négatif. Dernier point important, leur niveau d’éducation. Couplée à l’angle de vue sur les enclos, il faut faire en sorte que ces derniers puissent voir les animaux tout en étant informés.

Faire carrière

villescénarNous n’allons pas trop nous attarder sur les modes défi, scénario et franchise. Mais bien sur le mode carrière. Ce dernier est le point de départ essentiel, c’est le didacticiel nécessaire qui vous enseignera les bases du jeu. Vous pouvez  aisément démarrer la partie initiation en mode de difficulté facile ou moyenne. Là, vous allez vous retrouver dans un parc zoologique qui n’est pas le vôtre et vous allez être guidé tout au long de cette courte entrevue avec plusieurs personnages. Ces derniers vous donneront des objectifs à atteindre en mettant les points d’intérêts en surbrillance. Si vous terminez le tutoriel scénaristique, vous débloquez d’autres scénarios et les succès trophées bronze, argent et or. Libres à vous ensuite de les tenter en mode difficile !

Conclusion en toute franchise

Vers l’avenir

planet zoocrocoLe 24 avril 2019, le studio a officialisé une information selon laquelle un nouveau jeu devrait voir le jour prochainement: Planet Safari. Planet Zoo a un potentiel presque illimité. Par contre la norme PEGI est classée 3+. Il est impossible pour un enfant en bas âge de saisir la prise en main du titre, bien trop complexe. Par exemple l’ESRB a défini le jeu pour un public 10+.

L’encyclopédia des animaux

ZooAsiaCependant l’aspect de la simulation sauvage de l’opus est clairement bien pensée, réaliste. Depuis le site du studio, vous pouvez consulter – tout comme dans le jeu – le référentiel dédié appelé « zoopedia. » Ce petit wiki rend les espèces encore plus intéressantes car il donne des indices sur les conditions idéales pour les maintenir en captivité.

Points forts et points faibles

jourPlanet zooEnfin les points forts sont sans aucun doute les possibilités infinies (entre autre grâce au Workshop) et à votre imagination. Quant aux points faibles, Les développeurs font régulièrement des patchs de MAJ (le dernier étant la version 1.4.2), on peut espérer attendre un tutoriel plus évident pour les débutants et surtout une configuration recommandée moins énergivore. A noter que l’on peut observer des effets de glitch sur certaines structures comme les escaliers lorsque l’on dézoome la caméra. 

8.5

Author's rating

Overall rating

Graphismes
7.0
Univers
9.0
Gameplay
8.0
Contenu
10.0
Note Globale
8.5
The good
  • Une bande-son qui vous fera voyager
  • Une ambiance magique qui ravira tout le monde
  • Un contenu plutôt riche (+ de 95 espèces)
  • L'accès au Workshop
  • L'I.A. des animaux développée
  • La nostalgie de Zoo Tycoon
  • Un jeu qui favorise l'amour de la nature
  • Un système bac à sable complet
The bad
  • Pas d'encyclopédie sur les plantes
  • Prise en main difficile
(Visited 16 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde