0

Amnesia the dark Descent

LaboAmnesia the dark DescentAmnesia the Dark Descent est sorti sur Steam le 8 septembre 2010 et a été développé/édité par le studio suédois Frictionnal Games. Il fut édité récemment dans une version collection (avec Amensia Machine for a Pig) sur Playstation 4, Xbox One et Nintendo Switch dès le 22 novembre 2016. Le studio suédois avait commencé avec la saga Penumbra en 2007 et par ailleurs il s’inspire très largement des œuvres de H.P. Lovecraft : le jeu vous entraîne en effet aux frontières de la folie et de la Schizophrénie. A noter que sur Steam il vous faudra jouer en clavier qwerty. 

Synopsis de Amnesia the Dark Descent : « Fin août 1839, Daniel, un jeune homme de Londres, se réveille dans les salles sombres et vides du château prussien de Brennenburg, avec peu ou pas de souvenirs de lui-même ou de son passé. Tout ce dont il se souvient, c’est de son nom, du fait qu’il vit à Mayfair et que quelque chose le chasse. Il a une note écrite à son nom, qui l’informe qu’il a délibérément effacé sa propre mémoire et qu’il est poursuivi par une « ombre », et lui ordonne de descendre dans le Sanctuaire intérieur du château afin de trouver et de tuer son baron, Alexandre. En traversant le château, Daniel apprend peu à peu ses mystères et son propre passé, à travers les notes et les journaux intimes qu’il trouve ainsi que par des flashbacks et des visions soudaines. Il se retrouve également suivi par une présence surnaturelle – l’Ombre – qui se manifeste par des excroissances charnues et acides se répandant dans le château, et rencontre de terrifiants monstres humains transformés en « cueilleurs », dont il doit se cacher ou qu’il doit fuir. »

Amnesia the Dark Descent : D’une haie d’épines sort la rose (Réveille-toi)

Amnesia the dark DescentmonstreAmnesia the Dark Descent possède une ambiance irrémédiablement magique et sombre qui lui est propre : alors que Daniel se réveille donc d’un sommeil étrange, il ignore pourquoi il se trouve en ces lieux désolés. Il apprend par ailleurs par une note laissée à lui-même, qu’il doit alors tuer le maître du château. Dès les premières secondes de jeu, vous êtes plongés dans le noir avec votre seule amie, votre instinct. Dès le départ vous avez avez le choix entre le mode difficile et le mode normal (classique). Nous avons choisi de tester le jeu en mode difficile. Pourquoi le rose rouge a-t-elle été choisie comme symbole pour vous orienter depuis le début de Amnesia the Dark Descent ? Réponse dans le dictionnaire des symboles de Larousse : « la rose est un symbole d’amour, de pureté, de souffrance, de silence et de changement pour une vie meilleure« . On retient ici les mots silence et souffrance.  Alors pourquoi selon le langage des fleurs, la rose rouge est « Une promesse d’amour véritable, sans partage et qui plus est, éternel. » ? Selon le blog rue des 9 templiers,  le symbole de la rose remonte à la nuit des temps. Vu comme « C’est le symbolisme de la régénération et de l’éternité des cycles de vie, lié à une renaissance spirituelle. », la fleur pluri-millénaire est par ailleurs un symbole de foi chrétienne rattachée à la royauté.  Cultivée dans le monde entier à commencer par la Chine il y a plus de 5000 ans, elle est assimilée en Europe comme  » l’expression du martyre et du sang du Christ, et la représentation de la Vierge Marie« . Amnesia the Dark Descent nous révèle ici de profondes recherches documentaires avant d’avoir pris ce symbole fort dans le temps, Daniel doit donc combattre d’une part le mal à l’aide de sa foi, et également sinuer les couloirs perdus dans le silence et la discrétion d’autre part. Il se réveille comme ci finalement il était un nouvel homme. Une légende perse ancienne raconte que la rose était aussi cultivée dans les jardins suspendus de Babylone et que cette dernière était l’écho des secrets selon la légende. En ce sens, Daniel a de nombreux secrets à découvrir, comme le fait de retrouver la mémoire.

Suivez les pétales de la beauté éphémère (Explore)

Amnesia the dark DescentcouloirPlus vous avancez dans le jeu, plus une ombre vous guette dans la pénombre. Plus vous découvrez l’histoire et plus les enfers semblent envahir le château. A souligner par ailleurs que plusieurs réglages de base ne sont pas effectués, ce sera à vous de régler notamment dans les options graphiques et paramètres de base, l’asymétrie verticale. On peut également comprendre que même à sa sortie, le travail des lumières n’est alors pas extraordinaire, Skyrim (2011) a en effet de meilleurs jeux de luminosité d’une part, et d’autre part, sans doute l’ouverture aux mods qui permet une refonte graphique complète du jeu déjà en apparence. (Suivez notre guide d’installation graphique 2019).  Par contre le jeu a hélas très mal vieilli : on dénote que même à l’époque les textures graphiques des décors sont très mal travaillées. On peut remarquer à plusieurs reprises en zoomant avec la caméra que le jeu n’est pas ce qu’il semble être. Ce titre mériterait fortement un Remaster HD mais bien une refonte graphique complète pour être encore davantage dans les esprits en cette année 2020. Nous ne parlerons pas du vulgaire Remaster HD de Shenmue par exemple mais bien de ré-exploiter une licence qui a prouvé son autorité auprès d’un public entièrement conquis. On ne parlera également pas de Resident Evil HD Remaster qui, à moindre coût, n’a pas la virtuosité d’un Resident Evil 2 Remake. Et la configuration de base Steam – nous avons testé ce jeu sous Steam – est un vrai problème. Vous risquez fort d’avoir une ligne horizontale dans votre écran d’affichage ! Nous estimons que les FPS ne sont ni fait pour la Nintendo Switch, ni pour autres consoles. C’est pourquoi la sortie de ces FPS collection sur les autres plateformes est tout bonnement une tangente du diable lui-même : comment peut-on faire le test d’un jeu sur un support visiblement none adapté ?! Tout ceci nos chers, est une question d’argent ! Dites- vous que mêmes les casques VR actuels à la pointe du commerce ne sont pas adaptés pour de tels jeux. Nous nous expliquons : lecture illisible des textes et images troubles. Matériel qui plus est, n’est pas à la portée de tous car en dépit de son coût initial, il vous faudra beaucoup d’espace ! (Un dossier ou peut être une interview montrera que les FPS  portés sur Switch (gameplay manette) et sur VR (PS4 /PC) bousillent tout simplement le nerf optique. Et nous ne parlons pas ici de l’étude de l’OMS sur l’addiction du jeux vidéo et autre connerie de maladie psychologique puisque les puristes savent eux que si les parents respectaient les normes de l’ESRB et de PLEGI, et qu’au lieu de s’envoyer en l’air en laissant les mômes devant un écran, tout irait bien. Ce phénomène relève davantage à retirer la garde des marmots à certains parents pour maltraitance. Ceci n’est en aucunement de notre ressort.

Le silence est votre petite mort (Expérimente

génocidedécorsN’hésitez pas à utiliser le mode CTRL sans lumière, caché dans un coin. Même si l’idéal est de courir tout simplement vers une autre issue où vous serez en sécurité. Le gameplay et la prise en main sont relativement simples sur Steam : F pour la lampe, TAB pour l’inventaire, les touches traditionnelles d’avancée dans le jeu quand vous êtes passés sous clavier qwerty et ECHAP pour sauvegarder la partie et quitter / changer les options du jeu. Depuis l’inventaire, nous vous rappelons que vous pouvez visualiser : la mesure de la folie (cerveau) de votre santé (cœur) et les nombreuses notes et objets que vous pouvez ramasser. Il est fortement recommandé de consulter régulièrement les mémentos puisque ces derniers vous indiquent vos objectifs à suivre.  Amensia the Dark descent est avant tout de nos jours un peu comme l’enquête d’un château abandonné et hanté, une sorte d’exploration urbaine. Enfin pour les petites natures indignes de ce monde, qui n’ont aucun instinct de survie car ils pensent être peuplés de Bisounours nymphomanes, nous rigolons doucement en balançant les cheats codes pour PC : Gamespot. Débrouillez-vous pour la suite 😉 Malgré les nombreuses références fantastiques et horreur de H.P. Lovecraft, ce jeu est une anticipation de l’avenir, un point précurseur dans le chemin de l’aiguille du destin qui, elle, sait où elle va.

Conclusion : souviens-toi

LampemonstreAmneisa the Dark Descent et sa rose éternelle ? Ou pas, tant que ce dernier sera sous-estimé sur portage supporte none adapté ! il va de soi, que le titre mériterait un Remake tout bonnement même si nous avons parlé de Remaster HD vous savez comme nous que cela ne suffirait pas. 

Ce jeu a inspiré toute une descendance d’autres jeux à commencer par par la fameux Silent Hills ou encore Outlast. Absolument rien n pourrait empêcher un jeu copié mais jamais inégalé de faire son retour ! Comme dirait le diction d’un ancien temps, « cueilles la rose, cueilles le jour, carpe diem » : à vous de nous soutenir via un sondage sur ce post pour pousser le studio ou du moins un studio à reprendre l’affaire en main correctement !

9.0

Author's rating

Overall rating

Bande sonore et bruitages
9.5
Scénario
8.5
Graphismes de l'époque
10.0
Gameplay et interface
8.5
Note Globale
9.0
The good
  • Un mode difficile intégré après sa sortie
  • Une Ambiance à couper le souffle
  • Une Nostalgie bien présente même si le jeu a bien vieilli
  • L'énigme de la rose rouge depuis votre départ
  • Une interface soignée avec l'inventaire et l'essentiel
  • Une prise en main oldschool
  • Une vue à la première personne trépidante
  • Une vision sonore de qualité
  • Un jeu culte
  • Des références à H.P. Lovecraft
  • Une mesure de la folie
  • Une musique digne des meilleurs films à suspense
  • Une Histoire bien ficelée
The bad
  • Un jeu qui mériterait un remaster
(Visited 77 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde