0

Sunless SeaSunless Sea est un jeu d’action-aventure développé par le studio indépendant Failbetter Games et édité par Digerati. Le titre est par ailleurs paru sur Steam le 6 février 2015 puis plus tard sur Playstation 4 le 4 août 2018. La Zubmariner Edition va être portée sur Nintendo Switch le 23 avril 2020 et sur Xbox One le 24 avril 2020. 

Sunless Sea : « Le joueur incarne le capitaine d’un équipage de marins dans un univers steampunk inspiré de celui de Lovecraft ; il navigue sur une mer souterraine autour de la ville de Londres, en tentant de gérer au mieux son carburant, ses provisions et son argent et de ne pas se faire dévorer par les monstres marins. Son équipage peut également se mutiner si sa « jauge de terreur » atteint un niveau trop élevé. Le jeu repose énormément sur des textes. Les personnages et les événements ne sont qu’évoqués par de simples illustrations qui complémentent des textes descriptifs parfois relativement long. Leurs représentations sont donc laissées à l’imagination du joueur. » (Source Wikipédia)

Caractéristiques

  • De magnifiques œuvres d’art dessinées à la main – des châteaux de glace étincelants, des prisons perchées sur des nénuphars, des phares enveloppés de brouillard et la MACHINE DE L’Aube.
  • Combat en temps réel contre les navires et les Zee-beasts, les dreadnoughts à araignées et les icebergs sensibles.
  • Améliorez votre navire à vapeur avec de puissants moteurs, des canons et des torpilles pneumatiques. (Ou achetez un navire plus grand et plus performant).
  • Choisissez une mascotte de navire : le furet comateux, le misérable mog, le cacatoès élégiaque, et plus encore !
  • Faites du commerce ou de la contrebande de soie et d’âmes, de vin de champignons et de miel hallucinogène.

La Zubmariner Edition va être portée sur Nintendo Switch le 23 avril 2020 et sur Xbox One le 24 avril 2020. 

(Visited 21 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde