0

Korriban

Tho YorSi on remonte très loin dans le passé du Second Empire, on retrouvera l’origine de l’expression « Sith au sang pur » désignant de prime à bord les ultimes spécimens de la race Sith, par opposition à d’autres espèces qui ont été nommées sous la déclinaison de « Sith« , lorsqu’ils ont rejoint leur Ordre au cœur de l’Empire.

Loin dans le passé donc, la planète natale des Sith a reçu la visitation des Tho Yor (des vaisseaux en forme de pyramide), ces derniers avaient pour but de trouver des êtres dotés de la force afin de la développer. C’est ainsi que les Tho Yor ont créée l’Ordre Je’daii en 25793 av.BY. Le peuple primitif à la peau rouge et aux petites cornes maîtrisaient naturellement la force.  Cependant la gérance de cette dernière fut complètement opposée à celle des Jedi.

Histoire des Sith

Les premiers SithsA l’issue de la Grande Guerre de l’Hyperespace, presque tous les spécimens Sith de Korriban furent massacrés par la République. Ceci afin de préserver la galaxie de leur nuisance. Seuls quelques rares individus eurent la chance d’y échapper et parvinrent à se cacher dans les recoins de l’ancien Empire Sith.

Cependant, après la fuite de Naga Sadow, un nouveau chef du nom de Dark Vitiate prit la relève et mena les survivants vers leur nouveau foyer, Dromund Kaas. Malheureusement, les Sith n’étaient plus assez nombreux pour constituer une nation à eux seuls. L’expédition inclut alors des espèces anciennement vassales de l’Empire afin de former la nouvelle société civile sur laquelle il pourrait s’appuyer. (Notamment des humains, qui leur ressemblaient un peu). Naturellement, les Sith occupaient les fonctions militaires et administratives de ce régime.

Toutefois ils restaient encore largement en sous-nombre comparativement. Afin de ne pas gâcher des ressources humanoïdes tout en rendant leur joug acceptable, l’adhésion à l’Ordre Sith s’ouvrit aux sensitifs parmi les espèces vassales. Les Sith soumettaient tout prétendant à des épreuves mortelles afin de vérifier qu’il était digne de les rejoindre.

Bientôt, et afin de conserver le monopole de l’usage de la Force, l’adhésion devint obligatoire pour tous les sensitifs. Ils furent systématiquement capturés et livrés tel quel aux épreuves, ne laissant entrer ainsi que les plus forts. Progressivement, malgré ces conditions de sélections draconiennes, l’Ordre Sith se composa de plus en plus d’espèces « non-sith ». Ainsi, et afin de briser la confusion, les spécimens vraiment Sith se renommèrent « Sith au sang pur ».

Leur nombre n’étant pas suffisant pour perpétuer l’espèce, leurs lignées déclinèrent inéluctablement avec le temps, s’hybridant avec des humains ou disparaissant tout simplement. Treize siècles après le massacre, durant la Grande Guerre Galactique, il ne restait plus qu’une poignée d’entre eux, qui eurent ainsi l’immense satisfaction de venger leurs lointains ancêtres eux-mêmes. Cependant, le conflit eut tôt fait de les faire disparaître à leur tour, et l’espèce fut déclarée définitivement éteinte par la suite.

Remarque : faute de terminologie claire pour distinguer les Sith en tant que membre de l’Ordre et les Sith en tant qu’espèce, le terme peut être employé rétroactivement pour désigner même les individus de l’époque où tous les Sith étaient des natifs de Korriban.

On remarquera aussi que des Jedi déchus comme Exar Kun, Qel Droma ou Phanius revendiquèrent ce nom sans avoir été reconnus par l’Empire Sith. Le terme finit par dépasser la désignation de l’espèce pour désigner la philosophie elle-même sur la Force et le côté obscur.

Rouge comme le sang

Sabre laser SithAutrefois, les différences de couleur étaient attribuées aux divers cristaux utilisés dans chaque sabre. Cristal bleu pour un sabre bleu, vert pour un sabre vert et un cristal artificiel pour un sabre rouge.

Car oui, les cristaux Kyber ne sont pas naturellement de couleur rouge. Les gisements possèdent un large panel de couleurs, mais le rouge n’en fait pas partie.
La seule façon pour les seigneurs Sith de posséder un cristal est de le voler… Ou ils pouvaient piller la tombe et/ou le cadavre d’un Jedi. De ce fait, même si le cristal volé est de couleur bleu (exemple), le fait de forcer un cristal contre sa volonté propre va lui causer un « saignement ». C’est ainsi qu’il obtiendra sa couleur rouge.

Le père d’Anakin

Dark VadorAnakin Skywalker, l’apprenti d’Obi Wan Kenobi, a été le personnage qui a fait basculer l’univers de Star Wars. Le jeune homme a intégré le corps des Jedi pour devenir le membre le plus talentueux. La prophétie laissait entendre qu’Anakin devait être “l’élu”. Donc celui qui permettrait d’avoir l’équilibre parfait entre le coté lumineux et le coté obscur. Malheureusement, manipulé par Palpatine, Skywalker sombre dans le côté obscur. Il deviendra par la suite le mythique Dark Vador.

On le sait, il est le géniteur de la Princesse Leia et Luke Skywalker. Malgré tout, le nom de son propre père reste un mystère… Les théories laissaient penser que le jeune homme était un enfant de la force, porté par Shmi Skywalker. Le nouveau Comic Book Darth Vader N°25, révèle que le père d’Anakin est Dark Sidious, plus connu sur le nom de Palpatine. Ce dernier aurait fabriqué Anakin grâce à la Force afin de créer une arme fatale contre la puissance des Jedi.

Dark Plagueis ou Snoke ?

Dark PlageuisDark Plagueis, dont le vrai nom était Hego Damask, était un Muun Sith, « fils de Clan » de Caar Damask et élève de Dark Tenebrous, puis Maître de Dark Sidious. Il était originaire de Muunilinst, où il était « Magister » au Clan Bancaire Intergalactique vers 67 av.BY. Considéré comme l’un des plus puissants Sith de tout les temps, il a marqué l’histoire.

Avant sa naissance, Caar Damask, le père de Hego Damask, devint administrateur de la planète Mygeeto, qui signifiait « gemme » en ancien langage Muun. Membre de longue date du Clan Bancaire Intergalactique et voulant rendre service à Mals Tonith, le haut officier de Muunilinst. Il souhaite surtout relancer sa carrière, bloquée au rang de modeste cadre. Toutefois, il les quitta, fâché par le manque de reconnaissance pour son génie. Il quitta sa première femme et les autres membres de son Clan pour se « reconstruire » une carrière. Caar recommença sa vie, sur la planète reculée et glacée qu’était Mygeeto.

Il rencontra rapidement le succès dans la supervision des opérations minières mais ne fut pas heureux de son sort avant l’arrivée – dix ans après la sienne – d’une Muun d’une caste inférieure. Celle-ci allait d’abord devenir son assistante, puis sa femme officielle et donner enfin naissance à un fils qu’ils appelèrent Hego, comme le père de clan de Caar Damask.

Dark Plagueis utilisait la manipulation pour parvenir à ses fins : en 67 av.BY, Plagueis était parti sur Bal’demnic avec son maître Dark Tenebrous, pour tenter de récupérer des minerais de cortosis, un métal qui avait pour effet de réduire la capacité des sabres laser. Tenebrous avait engagé une équipe qui avait pour mission de forer la roche pour trouver le minerai qui leur était si précieux.

Mais l’opération tourna mal. L’équipe perça une poche souterraine de gaz, ce qui provoqua une puissante explosion dans toute la grotte. Alors que les deux Sith étaient à deux doigts de s’en extirper… Un vent violent traversa alors la grotte, une détonation fit trembler le sol suivi d’une boule de feu, « dernier soupir brûlant du dédale de grottes ». Le plafond se fissura, menaçant de s’écrouler, tandis que Tenebrous retenait les pierres qui risquaient de s’écraser sur leur vaisseau. Dans un geste volontaire, Plagueis accéléra le processus, le plafond s’écroulant sur son maître et sur son vaisseau.

Dark Tenebrous agonisait. Sachant que son maître allait mourir, Plagueis joua la comédie en simulant du chagrin. Mais lorsque Tenebrous mit en garde son apprenti contre lui-même, celui-ci avoua avoir volontairement envoyé les pierres sur son maître, chose dont il se doutait. Il l’informa que sa mort marquait la fin de la Règle des Deux, avant de lui briser la nuque.

Plus tard, Plagueis trouva un vaisseau dont les destinations n’étaient pas loin de sa planète natale. Il se cacha dans la soute et attendit mais les propriétaires du vaisseau détectèrent sa présence. Il les manipula : il leur fit comprendre qu’il les payerait s’ils le ramenaient sur Muunilinst. Mais au moment-même où le Woebegone émergea dans l’Hyperespace, Plagueis surgit et tua tout l’équipage, s’emparant du vaisseau.

En 65 av.BY, sur la planète Naboo, Plagueis rencontra un certain Palpatine. Fils de politicien, celui-ci voulait que sa planète ait une plus grande place dans le marché galactique en rejoignant la République Galactique. Plagueis se rapprocha du jeune homme, sentant une grande force en lui. Quelques temps après, tous deux passèrent un pacte. Palpatine deviendrait l’apprenti de Plagueis dans le but de finir à la tête d’une futur organisation Sith contrôlant la galaxie.

Le maître plaça toute sa confiance en son apprenti, et lui apprit tout ce qu’il savait. Palpatine se montra performant, mais aussi d’une grande curiosité, voulant toujours en savoir plus sur les connaissances de son maître. Malgré leur rapprochement, et les prouesse de Palpatine, Dark Plagueis a toujours su que son apprenti allait le tuer. Cependant il ne craignait pas ce destin car sa mort permettrait à Palpatine de devenir l’incarnation d’une revanche des Sith sur l’Ordre Jedi. Grâce à cela arrivera la création d’un nouvel Empire Sith.

SnokeChaque début de trilogie de Star Wars apporte son lot de mystères. Avec Le Réveil de la Force se pose la question du successeur à l’Empereur Palpatine.

Joué par Andy Serkis grâce au procédé de motion capture, Snoke est le Leader Suprême de l’organisation appelée Premier Ordre. Dans l’épisode VII ses apparitions sont furtives mais le rôle prédominant qu’il aura dans les films à venir est évident. Sur Internet, les théories autour de ce personnage ont rapidement vu le jour. Selon certains passionnés de la saga, sous les traits de Snoke se cacherait l’Empereur Palpatine lui-même. La cicatrice que l’on peut apercevoir au niveau de sa bouche en serait la preuve.
Snoke serait-il Dark Plagueis?

Cependant, une autre hypothèse divise la Toile. Et alors même que le film n’était pas encore sorti. Une grande partie des internautes pense que Snoke n’est pas l’Empereur Palpatine. Il s’agirait plutôt de son maître, Dark Plagueis. Mentionné à une seule reprise dans l’épisode III, il faut se plonger dans l’univers étendu de la saga pour en savoir davantage.

Selon les déclarations de Palpatine faites à Anakin Skywalker, Dark Plagueis avait une maîtrise totale de la Force. C’est d’ailleurs ce récit qui fera que le Jedi décidera de rejoindre le côté obscur. Il était ainsi «capable de résister à la mort». Toujours d’après l’histoire dérivée des films, le Sith est à l’origine de la montée en puissance de l’Empereur Palpatine avant d’être tué par son propre apprenti.

Cette théorie se veut d’autant plus crédible que le visage de Dark Plagueis ressemble étrangement à celui de Snoke. Un autre argument en faveur de cette possibilité. En effet la musique de la première apparition du Leader Suprême est la même que lors de son évocation dans l’épisode III.

sources

Cet article est un regroupement d’informations issus de différents articles, hélas après la chute du site web, et la perte des données j’aimerais retrouver les sources, auteurs manifestez vous en commentaire merci.

 

(Visited 165 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde