0
Oscars 2020

11 nominations aux Oscars 2020

Joker

A l’occasion de la cérémonie des oscars 2020, le grand favori du festival est sans aucun doute le Joker de Todd Phillips en tête avec onze nominations. Joaquin Phoenix s’est paré du même costume porté auparavant pour des questions écologiques.  Pour piqûre de rappel, Le joker a obtenu chez nous la note de 8.5/10. 

Rappel de notre conclusion : le Joker est indéniablement un personnage à plusieurs facettes. Mais parmi les multiples facettes d’Arthur se trouve finalement une grande poésie. La poésie d’un être sombre et cruel, mais aussi la prose d’un homme qui aurait peut-être eu besoin d’un peu plus d’amour et de reconnaissance. Qui sait ce qu’il serait devenu…

Les oscars 2020 diffusé par ailleurs sur Canal + en direct a donc débuté dès 2 h 00 du matin ce Lundi 10 février 2020. Nous allons en effet relayer les récompenses de notre chouchou depuis linternaute.com. Le Joker : « Arthur Fleck est un homme souffrant de troubles mentaux le poussant, notamment, à rire sans le vouloir, souvent à des moments inopportuns. Il rêve de devenir humoriste, sa mère Penny lui ayant assigné depuis toujours pour mission de « donner le sourire et de faire rire les gens dans ce monde sombre et froid ». En fait, il ne ressent que tristesse dans sa vie, même lorsqu’il travaille en tant que clown pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa mère. Gotham City est au bord du chaos, en proie au chômage, à la criminalité et à la crise financière, laissant une bonne partie de la population dans la misère. Voici son histoire qui raconte son ascension dans la folie de la société qui le fera transformer en un clown sanglant et meurtrier pour devenir le plus grand criminel de Gotham City… » (Source : Wikipédia)

Alors que les Oscars 2020 entament leur 92e édition, voici ci dessous la liste des nominations et récompenses :

  • Meilleur film
  • Meilleur acteur 5 h 06
  • Meilleur réalisateur
  • Meilleur scénario adapté
  • Meilleure photographie
  • Meilleur Montage
  • Meilleur son (montage)
  • Meilleur son (mixage)
  • Meilleure musique originale 2 h 43
  • Meilleurs coiffures et maquillages
  • Meilleurs Costumes

Ils ont osé …  Dans notre plaidoyer, « Nous vous accusons » 

L’article de RTL explique pourquoi et comment le Joker a fait polémique, qui retombe dans les oscars 2020. Nous lisons ici des faits d’une rare discrimination : « les avis des membres de l’Académie des Oscars sont, eux aussi, mitigés, je ne sais pas s’il devrait être interdit où recevoir tous les prix. » D’une rare violence, les paroles rapportées par le Hollywood Reporter font froid dans le dos. En effet depuis un dossier réalisé sur le rire prodromique (« Ce trouble désigne un rire pathologique, irrésistible et sans objet, annonçant la survenue d’un accident vasculaire cérébral« ), sur le site de futura sciences, le handicap dit « invisible » peut frapper n’importe qui. Et parce que Le film le Joker traite de ce thème vraiment très particulier, la société de Showbiz prouve encore une fois les clichés endurés par les victimes voire une certaine haine de la part de la populace commune. Nous sommes profondément consternés par un tel manque de civisme, d’empathie et de cruauté. Voilà pourquoi nous accusons Hollywood, nous accusons la société nourrit au chien de Pavlov par les médias, d’oisiveté populiste pas plus évoluée que le tiers Etat au Moyen Age, de paresse l’esprit non pas humain mais bien celui des ignorants et des imbéciles qui choisissent de ne pas voir plus loin que le bout de leur petite vie misérable. Or, la vie d’Arthur Fleck est par ailleurs tout aussi triste : le clown dont le simple but est de faire rire innocemment le public sans arrière-pensée, se retrouve tout comme dans l’actualité qui séduit, victime d’agression et de discrimination continuelle dans une violence bien pire que celle émise par un tueur en série.

Propos forts à la réception de l’oscar du Meilleur Acteur par Joaquin Phoenix : « J’ai l’impression que parfois on se bat pour des causes différentes alors que je vois une cause commune. Dans tous ces combats, on parle de la lutte contre l’injustice. Une espèce ou un genre ne saurait dominer l’autre. Je ne saurais m’y résoudre. Je pense qu’on est de plus en plus désunis de la Nature. Je pense qu’on a peur du changement parce qu’on pense qu’il rime avec un sacrifice. Il faut se servir de la compassion pour présider à toutes nos décisions pour faire intervenir un vrai changement dans le monde » (l’homme porteur de vérité et de diplomatie par excellence)

Toujours sur le même site nous lisons plus bas des propos fortement consternant : « Pour les critiques du Joker, les raisons de la transformation du comédien raté en clown psychopathe dévoilées dans le film,  provoqueraient l’empathie du public, qui pourrait même excuser son comportement ». On lit bien ici le manque de stabilité d’une société riche devenue profondément schizophrène, malade, folle à lier, sans aucune éthique / Manichéenne / Morale/ Bonne intelligence.  Nous vous accusons d’avoir une vie étriquée au sens large de la publicité vorace de consommation : une famille un chien et votre cage, nous vous accusons d’être trop passifs de juger autrui sans raison sur ses apparences, d’avoir un cerveau reptilien, de vous révéler en loque humaine que vous êtes tous. Car tous vous consommez, vous polluez et vous contribuez encore et toujours à la maltraitance animale et à la nature puisque vous vivez tout simplement dans votre confort misérable. Le joker casse le commun, il supprime les mœurs et sème un chaos infernal. Parce que votre façon de pensée de personne ordinaire ne vaut rien, nous nous érigeons dans une pensée collective unique et élitiste : celui de l’objectivité de la culture.

Crédits photo de mise en avant : © Chris Pizzello/AP/SIPA

(Visited 60 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde