0

OuijaLe Ouijaest une planche sur laquelle apparaissent les lettres de l’alphabet latin, les dix chiffres arabes, ainsi que les termes « oui », « non », « bonjour » et « au revoir », censée permettre la communication avec les esprits au moyen d’un accessoire placé sur la planche, généralement un verre retourné ou une « goutte », un objet disposant d’un côté pointu. Le déplacement de l’objet, attribué aux « esprits », serait en fait lié à l’effet idéomoteur.

La vente de Ouija est interdite en France car elle est considérée comme trop communautaire. Mais il est facile de s’en procurer une sur internet. Cet outil peut effectivement servir à invoquer les esprits d’une part mais aussi les entités malfaisantes. Vous pouvez cependant ne pas y croire, mais alors ne dites pas que cela est dangereux ! Je vous invite à lire le sujet sur le journal d’une démonologue très complet.

Précautions :

  • une personne expérimentée ou un médium doit participer à la séance ;
  • les participants doivent être des gens de confiance, les personnes sceptiques ou moqueuses risquant de perturber la séance ;
  • ne jamais utiliser seul un ouija. Cette recommandation n’a pas toujours été respectée par les écrivains et médiums du début du siècle, comme on l’a vu ci-dessus ;
  • toujours rester courtois vis à vis de l’esprit, et ne pas lui poser de question qui pourraient le mettre en colère ;
  • ne pas interroger l’esprit sur la future mort de l’un des participants, ni sur le monde de l’au-delà. Cette recommandation est parfois étendue : ne pas poser à l’esprit de questions concernant Dieu ;
  • ne pas utiliser le ouija dans les cimetières ou les lieux qui ont été marqués par des morts tragiques ;
  • s’il n’est pas utilisé, le curseur ne doit pas être posé sur la planchette de ouija ;
  • à l’inverse, le curseur ne doit pas sortir de l’espace délimité par la planchette lors de la séance sous peine de libérer l’esprit ;
  • si un verre a été utilisé comme curseur, celui-ci doit être détruit à la fin de séance ;
  • lorsque l’on souhaite arrêter la séance, il faut demander poliment à l’esprit l’autorisation. La séance peut s’arrêter lorsque le curseur se positionne sur la case “good bye”, qu’il s’immobilise ou qu’il effectue des petits mouvements circulaires sur lui-même.

Dangers : Je vous invite à lire l’article sur les dangers du Ouija

Les messages délivrés par le curseur proviennent quand à eux de l’inconscient de la ou des personne(s) qui manipulent le curseur.

Source : encyclopédie du paranormal

(Visited 67 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *