0

lady killer

Lady KillerLe temps vous semble long et vous ne savez pas quoi lire pendant le confinement. Il se pourrait que l’équipe de Dark-News ait trouvé la perle du moment, le livre qu’il vous faut pour passer une bonne journée riche en documentation macabre et historique. Il s’agit du nouveau livre de Fabien Richard. Un livre traitant de l’un des criminels le plus connu au monde. Ted Bundy. A noter que vous pouvez retrouver l’interview de l’auteur ICI. Pour commander le livre directement auprès de l’auteur avec une dédicace personnalisée vous pouvez le contacter par MP sur son profil Facebook professionnel.

Ted Bundy, un homme comme les autres…

Ted Bundy 1

Elizabeth Kloepfer et Ted Bundy, Etat de Washington, Période 1972/1974

Ted Bundy, citoyen américain né le 24 novembre 1946 et décédé le 24 janvier 1989 sur la chaise électrique, est l’un des tueurs en série ayant le plus défrayé la chronique en son époque. Auteur avéré de plus de 36 meurtres de jeunes femmes – même si la police le soupçonne de plus d’une centaine de meurtre -. Ted Bundy fut notoirement connu pour avoir commis des crimes d’une extrême atrocité et d’une violence des plus bestiales. Des meurtres sans réel motif, mais visant toujours des victimes similaires. Des jeunes femmes, parfois mineures, par lesquelles il était attiré. Par cela, il portera comme surnom le plus connu : Lady Killer.

En notre époque, Ted Bundy est considéré comme un démon sans cœur ayant arpenté les routes des USA à la recherche de ses nombreuses victimes. Mais pourtant, à l’époque de ces crimes, cet individu était une personne ordinaire aux yeux de la population. Un homme sans problème avec une maison, une femme, un enfant et même un chien. Un père aimant, un mari attentionné et un voisin aimé dans son quartier. Beaucoup de ses proches ont eu du mal à réaliser le monstre qui se cachait derrière cette facette d’homme séduisant et beau parleur. Ce fut justement l’un des grands débats lors de son procès. Comprendre comment cet homme a pu devenir le monstre qu’il était.

C’est un sujet important du livre de Fabien Richard, qui nous fera revivre les tensions les plus importantes provoquées par la folie du tueur et les paroles les plus glaçantes qu’il aurait annoncées sans le moindre remord pour ses victimes. Car oui, comme le livre nous le démontrera à de nombreuses reprises, la notion du bien et du mal semblait totalement absente chez cet homme.

Le pari réussi d’une ambiance théâtrale.

Ted Bundy 2

Elizabeth Kloepfer et Ted Bundy lorsqu’ils vivaient ensemble (de 1969 à 1975)

C’est peut-être là tout le talent de Fabien Richard. Avoir réussi à adapter un fait historique aussi sordide et aussi dérangeant dans un format théâtral. Car oui, il faut le dire tout de suite, c’est un véritable succès tant chaque scène est parlante. Tant chaque moment nous inspire un sentiment, une émotion. Du long de ces 29 scènes toutes aussi captivantes les unes que les autres, nous arrivons à nous rendre compte qu’absolument tout est réfléchi par Fabien Richard. Nous nous rendons compte d’un travail très minutieux ne laissant aucune place au hasard . Tout est fait pour jouer avec les émotions du lecteur. Tout est fait pour nous donner l’impression d’être dans la peau d’une personne se trouvant directement plongée dans cette séquence historique. Une personne qui ne peut qu’observer sans agir alors que nous aurions nous-mêmes envie parfois de prendre la parole tant nous nous attachons à de nombreux personnages très rapidement. Nous pouvons sans problème ressentir la frustration du détective, la détresse d’Elizabeth ou bien même le dégoût qu’inspire Ted Bundy.

Cette version théâtrale est sans doute LA version la plus parlante pour comprendre un fait divers comme celui-ci. Certains iront peut-être crier au voyeurisme, mais pour mieux comprendre un événement aussi grave que celui-ci, une mise en contexte telle que nous la livre Fabien Richard sera peut-être bien la manière plus efficace. Il fallait oser, et bien c’est réussi !

Un remarquable travail de recherche.

Ted Bundy et une de ses avocate durant son procès en 1979 en Floride

Lady Killer mérite bien des éloges pour sa qualité d’écriture et pour sa mise en scène novatrice. Mais il y a un point qui mérite encore d’avantages de louanges, c’est l’aspect historique de l’oeuvre. Car oui, Fabien Richard n’a pas fait que répéter ce qui se dit déjà au sujet de cette sordide histoire de meurtre en série. Il n’a pas repris les dires que nous entendons depuis des années. Non, son livre est avant tout un travail de recherche historique de plusieurs années. 5 années de travail plus exactement, pour retrouver les propos des témoins, les témoignages des victimes, et pour recouper les faits et les indices de l’époque. C’est comme cela que l’auteur nous propose des scènes inédites se passant au plus près de la réalité historique. Aucun fantasme de journaliste n’est présent. Tout ce qui nous est proposé jusqu’au détail de la couleur de la chemise de Ted n’est pas laissé au hasard. C’est ce qui rend justement la lecture du livre particulièrement agréable, nous n’avons pas l’impression de nous faire balader tel un lapin de 3 semaines. Nous avons avant tout la sensation de lire un texte provenant d’une personne qui sait de quoi elle parle.

Conclusion : Un livre qu’il faut posséder.

Kathy Kleiner

En conclusion, nous avons là un livre qu’il faut posséder dans sa bibliothèque et avoir lu au moins une fois. La lecture est facile, le texte est très bien écrit et le roman se lit en quelques heures. J’ai eu besoin de 6h pour le lire intégralement en prenant mon temps de m’arrêter sur certains détails parfois. Car oui, les éléments que nous propose Fabien Richard son captivant. Nous avons parfois envie de creuser par nous-même sur google. Du haut de ces 235 pages et de ces 29 scénes toute aussi interessante les une que les autres, le livre pourra sans nul doute occuper un bon weekend de confinement.

Ted Bundy 3

L’arrestation de Ted Bundy le 15 Fevrier 1978

9.0

Author's rating

Overall rating

Ecriture
9.0
Ambiance
9.0
Personnage
9.0
Travail de recherche
10.0
Mise en page
9.0
The good
  • Recherche historique
  • Ambiance pesante
  • Ecriture des personnages
  • Intervention glaçante de Bundy
  • Réalisme
The bad
  • Trop court, on en redemande
(Visited 118 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Schatten

Enquêteur et fouineur dans les dossiers non classés, chasseur d'informations à la traque de clichés inédits et insolites ! Anciennement ufologue de terrain et administrateur du groupe et forum spécialisé dans le paranormal et l'ufologie.

Your email address will not be published. Required fields are marked *