0

Il est sorti depuis le 20 Février dans les bonnes librairies. Il est temps que nous parlions de ce comics qui est bien certainement original dans plusieurs aspects !

États-Unis, 2020.

Trois hackers adolescents en quête d’espoir et sans rien à perdre.

Un centre d’expérimentation gouvernemental ultra-secret.

Un plan simple.

Ils sont jeunes, laissés-pour-compte, doués et très en colère. La société ne leur a jamais facilité la vie. Pourquoi mettraient-ils leurs nouveaux super-pouvoirs à son service ?

Vous pouvez le retrouvez ici !

 Les Millenials dans les autres médias !

Quand nous avons commencé à faire des recherches sur Generation Gone, nous avons lu différentes reviews et un seul mot revenait partout : Millenials ! Ne connaissant pas ce terme, nous avons fait quelques recherches dessus et on a décidé de vous présenter quelques séries où les Millenials sont présents dans d’autres médias !

Les Millenials ou la Generation Y sont les personnes nées être entre 1980 et 2000. Notre génération se démarque de celle des autres puisque nous sommes bien plus engagés que les précédentes et que nous avons une forte identité. Néanmoins, nous ne pouvons pas proprement nous définir comme tels, car il existe beaucoup de bord entre les apolitiques, les geeks, les LGBT+, les révolutionnaires, les vegans et nous en passons …

Les Millenials se retrouvent dans de bon nombre de séries TV et quel qu’en soit le style ! Nous avons des styles un peu dramatiques avec 13 Reasons Why, Atlanta, Love ou encore Master of None. Nous suivons des personnages qui ne savent pas quoi faire de leurs vies et qui essaient de s’en sortir. Nous avons des styles un peu plus légers avec Dear White People, Russion Dollou Silicon Valley qui traite des Millenials de manière un peu plus légère et encore avec des moments assez dramatiques.

Nous avons un peu plus galéré, mais nous avons trouvé certaines séries et titres de romans qui parlent de sujet avec la série Autre Monde de Maxime Chattam ou encore la Sirène et la Licorne Erin Mosta. Dans les mangas nous pouvons compter sur Death Choice ou encore Pupa. Dans les comics, nous pouvons compter un bon nombre de comics que nous avons pu lire, mais les choses qui vont nous marquer c’est Animosity, Insext, Invible Republic, New York Four, Saga, Scarlet, Sunstone et j’en passe un bon nombre !

Des hackers et l’armée

Generation Gone est l’histoire de trois hackers qui réussissent à rentrer dans les serveurs du gouvernement. Malheureusement le fait d’avoir réussi leur vaut d’être infectés par un virus informatique qui leur donne des superpouvoirs. Par conséquent, la question c’est que vont-ils faire de cela? Sachant qu’il y en a parmi eux de nombreux profils. Un a perdu son grand frère dans un accident dans une centrale nucléaire, l’une à sa mère grandement malade et l’autre fait partie d’une minorité exclue. De l’autre côté nous avons l’armée américaine qui investit dans de la technologie alors qu’un des chercheurs aimerait créé des super-soldats et qu’il contamine trois jeunes oubliés.

Voilà ce que nous pouvons dire rapidement sur l’histoire de Generation Gone. Vu que c’est une mini-série nous ne pouvons en dire trop pour ne pas gâcher l’histoire… Elle vaut à certainement le coup d’être lu. Malgré le rythme un peu lent au premier chapitre, là pour nous mettre dans le contexte. Malgré tout, je n’ai pas compris certaines choses, comme les sigles qui ne sont pas expliqués. Nous râlons dessus parce que nous sommes français! Mais nous savons très bien que tout ne se résument pas à des sigles.

L’histoire se concentre sur des histoires humaines. Les personnages ont eu leur lot d’histoires que ça soit avec les hackers, mais aussi du côté de l’armée. Avec M. Akio qui rêve d’améliorer les choses en développant les capacités humaines, mais gêné par le Général. Nous avons également le Général qui a eu sa fille blessée et qui est depuis hémiplégique. L’autre avantage c’est que nous sommes rassasiés à la fin de l’histoire. Nous arrivons sur une fin ouvrant possiblement sur une suite. Mais que nous l’ayons ou pas nous sommes satisfait !

Chose qui est assez rare de nos jours avec des séries qui devraient trouver une fin. Nous ne sommes pas forcément fan des dessins de André Lima Araùjo, mais nous ne pouvons pas dire qu’il n’a pas son propre style. Nous sentons bien qu’il a une formation d’architecte parce que ces graphismes hors personnage sont magnifiques !

Des artistes très humains

Pour ce récit, nous retrouvons à l’écriture Ales Kot qui est un vrai scénariste dans l’âme ! Il a travaillé sur quelques comics dont Days of Hates et The New World parus aux USA. Il a également travaillé sur certaines séries TV, films, mais également des jeux vidéo.

D’un autre côté, pour les dessins, il s’agit d’un artiste portugais, André Lima Araùjo. Il est à la base un architecte qui c’est développé dans un premier temps dans le comics portugais. Il a pu poursuivre sa carrière outre-Atlantique chez Marvel en travaillant sur des titres Avengers AI, Inhumans, Spidey. Mais en parallèle il a pu illustrer d’autres séries dans des petits tels que Titan Comics ou encore Image Comics là où il a fait Generation Gone.

Conclusion

Pour conclure en ce début d’année, Generation Gone nous tentait énormément. C’est sans regret que je l’ai lu malgré un début assez longuet. Je retiendraiavant tout de cette histoire que c’est un récit humain ! On retrouve en premier lieu des histoires autour des personnages, saupoudré d’action.

 

 Les +

  • Une histoire humaine
  • Un récit complet
  • Des graphismes sur les décors qui sont bons

 

Les –

  • Une histoire un peu longue au début
  • Des graphismes sur les personnages qui sont en dessous

 

(Visited 5 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Malya

Maman de deux enfants, passionnée par le Japon et sa culture. Je travaille aussi au Manga Café Kyo'Hon (qui se trouve à Béziers), d'où mes articles sur le sujet!