0

Fatal Frame

Les cinq jeux de Fatal Frame ont été édités par Nintendo et développés par la Koei Tecmo. La saga Fatal Frame comprend en effet actuellement cinq titres : 

  • 1 Project Zero
  • 2 Project Zero II: Crimson Butterfly
  • 3 Project Zero 3: The Tormented
  • 4 Project Zero: Mask of the Lunar Eclipse
  • 5 Project Zero: La Prêtresse des Eaux Noires

Dans une interview par ailleurs donnée par le site Nintendo Everything, le producteur japonais Keïsuke Kikuchi évoque rapidement la possibilité de réaliser un sixième opus : « C’est juste que même si j’ai ces espoirs, c’est une série que Nintendo publie pour nous et je ne m’occupe que du développement. » Après avoir souligné sa volonté de travailler sur un nouveau projet, il explique son ressenti : « ‘il y a une certaine distance entre mes sentiments et ambitions personnels et la faisabilité de tels projets.  » Enfin il revient sur la question du Remaster :  » à court terme ce serait aussi très difficile, mais à long terme je n’ai jamais vraiment abandonné l’idée. Donc à court terme, ce n’est pas vraiment réaliste pour le moment. »

Rappelons que : « Les épisodes de la série mettent en jeu de jeunes héros et héroïnes japonais, dotés d’un sixième sens. L’histoire se déroule généralement dans des lieux abandonnés, à la visibilité réduite. Comme dans tous les survival horror, le joueur doit combattre des créatures maléfiques. Ce sont ici des fantômes, errant et apparaissant soudainement à proximité du joueur. L’originalité du jeu repose dans la façon de combattre les ennemis. Le joueur ne dispose pas d’arme à feu comme dans la série Alone in the Dark et la plupart des autres jeux du genre, mais d’un appareil photo utilisant des films dotés de pouvoirs surnaturels. Le sentiment de vulnérabilité est amplifié par l’apparence fragile du personnage incarné par le joueur. Les ennemis sont rarement plusieurs à l’écran, et l’ambiance inquiétante est créée par la possibilité d’être surpris à tout moment. Les fantômes représentent généralement des humains à l’expression torturée, parfois ayant été victimes de mutilation ou de torture. Le jeu compense ainsi l’absence d’horreur « physique » classique dans les jeux présentant des scènes sanglantes et des monstres repoussants comme la série des Resident Evil. » (source : Wikipédia)

(Visited 18 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde