0

Jurassic Park

BrachiosaureJurassic parkJurassic Park réalisé par Steven Spielberg en personne, est une adaptation du roman portant le même nom de Michael Crichton publié en 1990. Par ailleurs le film est apparu en salle le 20 octobre 1993. A sa sortie, il est ainsi devenu le film le plus rentable de tous les temps jusqu’en 2009. Distribué par Universal Pictures, le titre réunit un casting impressionnant comprenant des grands noms tels que Jeff Goldblum, Laura Dern ou et Sam Neill.

Attention cette critique contient des spoilers.

Synopsis 

RêveJeff

John Hammond a dépensé sans compter: propriétaire de l’île de Kauai, par un procédé de clonage, il fait revenir les Dinosaures disparus depuis 65 millions d’années d’entre les morts. Il construit alors un parc qui est censé devenir l’attraction la plus magique du monde entier. Il invite les professeurs Ellie Sattler et Alan Grant, rejoints par Ian Malcolm afin de valider ce projet fou. Jurrasic Park ouvre maintenant ses portes pour un voyage extraordinaire, accompagné de Lex et Tim Murphy.

Cette rétro critique a été réalisée avec une licence acquise

Jurassic Park, La nouvelle ère du Biopunk

Jurassic parkNaissancePan de biotechnologie, le Biopunk a été popularisé par l’écrivain Michael Crichton en 1990. Courant littéraire et sous-genre de la science-fiction, il peut se caractériser du fait de la manipulation du vivant tels le clonage ou la transgénèse. C’est dans son récit de fiction techno-thriller que l’auteur s’est vu confier une partie du travail de scénariste dans le film référence Jurassic Park. En effet, certaines espèces reviennent à la vie grâce à une extraction fossile appelée Ambre (sève des arbres fossilisé).

John Hammond explique par ailleurs dans sa vidéo que les moustiques du jurassique se posaient parfois sur des sèves d’arbres après avoir piquer les dinosaures. Les scientifiques du projet ont alors extrait ce sang contenu depuis des millions d’années dans le fossile: ils sont parvenu à reconstituer les espèces éteintes grâce à un séquençage combiné avec de l’ADN de grenouille. Par l’intermédiaire des œufs d’autruche, les dinosaures sont alors devenu une réalité. Tous les animaux du parc sont des femelles, assure le docteur Henry Wu. La vedette Ian Malcolm prétend alors au docteur que la vie ne peut être contrôlée. 

J’ai dépensé sans compter

Porte d'entrée

T-Rex

Grand succès du box-office mondial de 1993 à 1998: pour un budget au tournage d’environ 63 millions de dollars, le film a généré près d’un milliard de recettes sur toute la planète (dont 357 067 947 $ Aux Etats-Unis et au Canada). C’est Universal Pictures qui décroche en 1990 les droits de la licence. L’adaptation du roman de Michael Crichton comporte cependant certaines petites nuances comme par exemple le personnage Ed Regis – qui est censé être le gestionnaire du parc – mais qui n’apparaît pas dans le film.

Le personnage de John Hammond est quant à lui inspiré de l’industriel Andrew Carnegie (1835-1919) qui a accompli le rêve américain en devenant l’un des fondateur de l’industrie de l’acier dans le courant du XIXe siècle. Carnegie était également collectionneur de squelettes de dinosaures. Autre point touchant que l’on aperçoit au début et à la fin du film, c’est la fameuse bannière « When dinosaurs ruled the earth » suspendue dans le hall d’entrée où travaillent tous les gestionnaires du parc. Ce clin d’œil est en réalité un lien direct avec la réalisation de Val Guest en 1970 « Quand les dinosaures dominaient la Terre. »

Chez les dinosaures, la vie trouve toujours son chemin

cheminamour

Les créateurs d’espèces éteintes n’avaient ont omis un aspect important dans leur clonage: en complétant la séquence ADN des dinosaures avec celui des grenouilles, ils ont tout bonnement oublié de savoir que les amphibiens peuvent devenir asexués au cours de leur existence dans le cas où les femelles ne sont pas assez présentes. C’est pendant leur course aventureuse dans les enclos de dinosaures, que le professeur Alan Grant, Tim et Lex tombent par hasard sur des œufs qui ont visiblement éclos.

La grande moralité de Jurassic Park est que l’Homme ne peut pas contrôler la Nature car comme l’a spécifié le professeur Ian Malcolm à John Hammond, la vie trouve toujours son chemin. On ne peut pas bouleverser l’ordre des choses. Un rapport indirect lié à la théorie du chaos en biologie. Souvenez-vous des explications sur le sujet dans la discussion entre Ian Malcolm et le professeur Ellie Sattler avec la fameuse goutte d’eau.

Conclusion: vous n’avez pas dit le mot magique

Dinosaures
Jurassic park

Jurassic Park est l’un des plus grands films de tous les temps. Pour cause, en visionnant ce chef-d’œuvre pour la première fois, on ne peut que tomber amoureux fou des dinosaures.

Le film a remporté trois oscars parmi les récompenses les plus prestigieuses en 1994: celui du Meilleur mixage de son, celui du Meilleur montage de son et enfin celui des Meilleurs effets visuels. A préciser que l’opus est paru en VHS en 1994, en DVD en 2000, dans un coffret intégral en 2001 et 2006. Une version en 3D a vu le jour le 19 juillet 2013.

Ainsi ce titre devenu un classique depuis sa sortie, a sa place parmi les opus les plus regardés en boucle. En effet, qui ne le connait pas par cœur ? Une notation qui prouve que la vision utopique de John Hammond est universelle et intemporelle. Ces 127 minutes de bonheur continueront de fasciner tous les enfants du monde comme les nostalgiques d’hier, ceux d’aujourd’hui et certainement encore ceux de demain. 

Toutes les captures d’écran sont la propriété d’Universal Pictures ©
10.0

Author's rating

Overall rating

Scénario
10.0
Effets Spéciaux
10.0
Réalisation
10.0
Jeu des acteurs
10.0
Note Globale
10.0
The good
  • Une référence du Biopunk
  • Une bande originale magique signée John Williams
  • Nostalgie d'un film culte
  • Une œuvre qui a fait rêver toute une génération
  • Une bonne moralité sur les rapports entre l'Homme et la nature
  • Des effets spéciaux pour l'époque à couper le souffle
  • Un regain d'intérêt renouvelé pour les espèces éteintes
  • Une adaptation plutôt réussie du roman de Michael Crichton
  • La meilleure réalisation de Steven Spielberg
  • La vision utopique de John Hammond
The bad
  • RAS
(Visited 19 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde