0

Dark Crystal

Dark Crystal : le temps de la résistance est la version passée de l’œuvre débutée en 1982. A cette occasion Netflix nous propose un voyage nostalgique avec le grand retour du cristal corrompu par les Skeksès. Produit par The Jim Henson Company et Netflix, le charme opère encore et toujours. Attention critique garantie sans spoiler et œuvre qui s’adresse d’abord au jeune public.

Dark Crystal : peut-on comparer la version de 1982 avec le préquel de 2019 ?

1982 vs 2019Dark crystal : le temps de la résistance réalisée par Louis Leterrier, a été peaufiné dans le même état d’esprit que le film de 1982. Dans ce préquel de dix épisodes sorti le 30 août 2019, on souligne dès le départ une mise en situation un peu lente. Nous ne cherchons à comparer un film avec un préquel, mais nous nous posons la vraie question de savoir si la magie opère encore en 2019 par rapport à 1982.

En 1982 rappelons que les terres sauvages de Thra sont menacées depuis que le cristal de vérité s’est brisé ainsi que la race qui s’est scindée en deux : Les Skeksès dans leur aspect le plus mauvais et les Mystiques dans leur version inoffensive et zen. Cependant les trois soleil risquent de ne plus faire qu’un apportant avec cette fusion, une apocalypse certaine sur le monde. Les rares Gelfling ayant survécu ne comptent plus que deux protagonistes, Jen un jeune garçon et Kira, personnage pouvant parler avec les animaux. En effet les Skeksès ont massacrés tous les membres du peuple Gelfling autrefois nombreux, car une prophétie raconte qu’un Gelfling détruira tous les Skeksès.

Dans la version de 2019, alors que les Gelflings prospèrent et vénèrent les détenteurs du cristal de vérité, Thra fait déjà face à une menace dû à la corruption du cristal.  Un pouvoir chaotique naît alors et se déchaîne sur la nature transformant les créatures en les rendant agressives. C’est alors que progressivement trois Gelflings se soulèvent, découvrant la vérité sur les Skeksès, en effet ces derniers ont drainé l’essence vitale d’un Gelfing. Rian, Brea et Deet décident donc de se battre afin de repousser les Skeksès dans leur château.

L’univers féerique du posthume Jim Henson : le chant animatronique revient en chœur

Cristal corrompuLa  concrétisation héritée du créateur posthume du Muppet Show avec la Jim Henson Compagny nous apporte une licence renouvelée parfaitement maîtrisée et avec également une réussite à la souche artistique parfaitement maîtrisée. Il aura fallu attendre près de 37 ans pour redécouvrir cette version unique, qui se détache de manière originale et efficace de sa racine en 1982. Le marionnettiste aux mains d’or nous fait encore et toujours rêver avec cette œuvre magnifique à travers les effets spéciaux  entre autre. De même que la qualité de la composition, on retient néanmoins le souffle propulsé il y a 37 ans.

La magie de la vie est une mélodie qui n’existe que pour ceux qui savent voir et écouter“. (Sali Sek) Une citation illustrant comme un gant ce public de 1982 qui a vieillit mais dont le cœur est désormais nostalgique. Et nous repensons à tous ces titres effarants des années 80 hérités aujourd’hui gracieusement remis au goût du jour. On se souvient tous de Labyrinthe, L’Histoire sans fin etc.

Cette Critique est avant tout un hommage au producteur posthume Jim Henson nous n’avons pas voulu passer à côté d’un tel bijou de la Fantasy, les chef d’œuvres dans le domaine étant encore rares. Cette beauté visuelle est un vrai plaisir pour les yeux et même si nous ne parlons ici de Dark Culture, le titre se révèle être d’un goût particulièrement succulent, un défi réussi une ode à la variété riche et généreuse des décors, des costumes et des personnages.

Conclusion des étoiles

bilanDark Crystal est par ailleurs une œuvre animatronique incontestablement un classique du genre et une redécouverte de l’univers magique de Jim Henson dans son aventure débutée en 1982.

Un Cadeau offert au public d’hier comme aujourd’hui à la tendresse et à l’amour décuplé pour un voyage au pays des rêves dans l’enfance commune héritée.

Risque de devenir de devenir culte dans les prochaines années car Dark Crystal : le temps de la résistance saura conquérir le cœur des enfants actuels. A Voir

 

9.5

Author's rating

Overall rating

Scénario
9.0
Direction artistique
10.0
Effets spéciaux
9.5
Magie
9.5
État Global
9.5
The good
  • Une direction artistique impeccable
  • Une féérie toujours opérante
  • Respect des codes du film de 1982
  • Une Œuvre unique : une poésie à l'imaginaire
  • Une atmosphère pleine de tendresse et de bienveillance
  • Un manichéisme en apparence, mécanique du scénario, rappelant les films magiques des années 80
The bad
  • Une licence exploitée pour un jeune public qui ne fait pas honneur à la maturité des amateurs du film de 1982
(Visited 32 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *