0

Buried in IceThe thingBuried in Ice est un jeu développé par le studio indépendant Liquid Engine Development qui sortira à une date non définie sur PC (Steam) et possiblement sur consoles. Le jeu est par ailleurs une référence directe – comme un hommage – au film The Thing de John Carpenter. (1982)

On retrouve en effet tous les éléments clés de the Thing : le chien de traîneau, le lance-flammes, le héros est un homme et l’histoire se déroule dans les pôles sur fond horrifique. Donc il s’agit bien d’une parodie SF/Horreur, non d’une simple influence. D’après le trailer, on peut en outre constater que la qualité des graphismes est hélas peu appréciable pour un jeu développé à notre époque.

A propos du jeu Buried in Ice

Buried in Ice : « Vous êtes le dernier survivant de la base US Antarctique, accusé de l’avoir détruite et d’avoir tué toute l’équipe. Désarmé face à une menace pire que les humains. Vous êtes la première et la dernière ligne de défense pour l’humanité. Dans ce désert de neige, personne n’entendra vos cris. 

Que se passerait-il si… Vous vous étiez échappé d’une base en feu, dans l’environnement le plus hostile de la planète. Emprisonné par des gens que vous ne comprenez pas. Traité comme un criminel, exténué, sans défense, avec une seule idée en tête « Est-ce que j’ai pris cette Chose avec moi ». Ou est-ce peut-être… ELLE qui m’a permis de trouver de nouvelles personnes? Dans ce RPG alliant survie et horreur, vous devez survivre, coûte que coûte. En finir une fois pour toutes, sans ça, votre secret sera enfoui dans la glace et l’humanité n’aura plus d’avenir. »

Caractéristiques :

  • Dites bonjour à mon petit ami : Qu’y-a-t-il de mieux qu’un lance-flammes ? Ça apporte de la chaleur, les balles peuvent tuer des humains, pour tout le reste, il vous faut un truc beaucoup « plus chaud ». N’oubliez pas, ce machin va vous aider à sauver votre peau.
  • Survivre : Vous êtes au milieu de nulle-part, dans le coin le plus froid de la Planète. Rester ainsi dehors, c’est du suicide. Vous devez vous mettre au chaud. Il vous faut trouver assez de gaz pour maintenir puissance et chaleur. Vous avez besoin de nourriture (de nourriture non contaminée par un « hôte » indésirable). Vous avez besoin de trouver une arme ou d’en faire une. En outre de la santé physique, vous devez prendre soin de votre santé mentale et de celle des membres de votre équipe. Trop de stress peut vous faire craquer et provoquer un comportement incontrôlable, une attaque, la destruction d’un équipement clé, ou même conduire à un suicide.
  • Réfléchissez avant d’agir : En effet, ici, chaque décision peut être vitale. Votre but est de survivre et de tuer la créature ou de vous échapper si vous êtes incapable de le faire. C’est vous qui décidez comment y parvenir. Vous pouvez tuer tout le monde ou essayer de les sauver tous. De bonnes relations, un travail d’équipe, de sages décisions et du charisme peuvent donner de meilleurs résultats qu’une arme à feu.
  • Tirez les leçons de vos erreurs : Vous avez essayé de la tuer et vous avez échoué. Ça ne va pas être facile. Au départ, vous n’avez rien. Si vous restez seul trop longtemps : vous allez vous faire tuer. Si vous n’avez pas assez de chaleur : vous allez mourir. Rester par ailleurs dehors implique que vous allez geler et mourir. Si vous voyez trop de choses horribles : vous allez craquer et éventuellement vous suicider. Soyez malin, soyez rapide. Distinguez qui est humain et qui ne l’est pas. Battez la créature ou fuyez.

Buried in Ice sortira donc à une date indéterminée sur PC (Steam) et probablement également sur consoles.

Source : Steam

(Visited 22 times, 1 visits today)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde