0
black hills

Sorcière

Black Hills

Black Hills

A l’occasion du prochain Blair Witch Reveal, qui est édité par Bloober Team dans le Maryland du Sud aux USA. Cette région est célèbre pour le mont Roshemore et les tribus des Sioux Laoktas les considères comme des terres sacrées.

La ville de Blair a -t – existé ?

Les terres sacrées indiennes ont toujours étés source ma malédiction à quiconque pénètre les lieux.  C’est environ vers 1630 que le colonel Nathaniel Blair décide de bâtir un fort contre l’avis des peuples autochtones : Il a demandé à un chef de tribu amérindien de le soutenir dans son entreprise. Cependant, cela menaçait d’être saboté et s’est volatilisé. Malgré ce revers, Blair et ses hommes ont construit un fort pour défendre les colonies de Lord Calvert contre les tribus indiennes de l’Est.

La Ville de Blair n’a jamais existé, aucune trace et aucune carte ne la mentionne

Elly Keyward était – elle une sorcière ?

Elly Keyward

Elly Keyward

Condmantion d 'Elly Kyward

Condamnation d’Elly Keyward

Elly Keward est irlandaise et débarque à Blair depuis un bateau. Vers 1784, Des jeunes enfants accusent cette personne de sorcellerie. Ils détaillent le récit qu’Elly les emmène dans sa demeure afin de consommer leur sang.

Elle fut attachée à une charrette en plein hiver et traînée jusque dans les bois. Bannie de la ville, les habitants pensaient qu’elle mourrait de froid et de faim.

En 1786, la moitié de la jeunesse disparue sans laisser de trace. Paniqués, les citadins décidèrent de quitter les lieux, pensant à une malédiction, et de ne plus prononcer le nom d’Elly Keyward. Par ailleurs pendant près de 40 ans, la ville était devenue fantôme. Plus tard en 1809, un ouvrage intitulé “Blair Witch Cult” fut publié.

 

Blair Witch Cult Crédible ?

livre

Blair Witch Cult

The Blair Witch Cult est un livre publié en novembre 1809. Bien que considéré comme vrai au moment de sa publication, il a été plus tard communément considéré comme une fiction par les érudits. Elle racontait toute une ville maudite par une sorcière paria, Elly Kedward, pleine de sorcellerie, de paganisme et de beaucoup de sang et de gore.

En 1991, on ne connaissait qu’un seul exemplaire, qui était exposé au musée de la Maryland Historical Society à Baltimore. Le livre a été gravement endommagé, avec peu d’écriture encore lisible.

Bill Barnes de la Burkittsville Historical Society possédait plus tard le livre dans sa collection privée, mais il avait appartenu à la Maryland Historical Society et ils l’ont finalement repris, malgré la lutte qu’il avait menée.

 

Burkitsville, une ville neuve, anecdote

Henry Burkitt

Henry Burkitt

La colonisation anglaise dans cette région a commencé au début du XVIIIe siècle. À partir des années 1720, on a commencé à arpenter et à breveter des terres dans la partie sud-ouest de la vallée de Middletown. La première parcelle de terrain brevetée à l’intérieur des limites actuelles de Burkittsville fut “Dawson’s Purchase”, datée du 14 mai 1741 La ferme Harley/Arnold, située à la limite ouest du village, au pied de South Mountain, se trouve sur la parcelle “Dawson’s Purchase”. Burtkittsville

Burkittsville a d’abord été fondée par deux propriétaires fonciers : Major Joshua Harley et Henry Burkitt. La moitié ouest a été fondée en 1824 sous le nom de “Harley’s Post Office”. Après le décès de Harley en 1828, Burkitt la rebaptisa Burkittsville. Au cours des trente années suivantes, elle s’est développée comme une communauté avec des magasins, des magasins, des forgerons, une école et une tannerie.

“En 1820, Burkitt achète au gouvernement les terres de Blair, rénove la ville, et la rebaptise de son propre nom. La Ville fut renommée Burkitsville en 1824 et existe encore aujourd’hui. ” est complètement faux

La petite Eileen Traecle

Eileen Traecle

Eileen Traecle

Black hills

équipe de recherche

Un an après la fondation de la ville lorsque les récoltes ont commencé, la ville a organisé le premier pique-nique annuel de la récolte du blé près de Tappy East Creek. Pendant le pique-nique, Eileen s’est dirigée vers l’eau et s’est noyée. Onze témoins oculaires ont affirmé avoir vu une main blanche fantomatique sortir de l’eau et la tirer vers l’intérieur.

Le ruisseau a été fouillé, mais le corps d’Eileen n’a jamais été retrouvé. Quelques jours plus tard, le ruisseau s’est mystérieusement engorgé de fagots de bâtonnets huileux, dont on a découvert qu’ils l’avaient contaminé, rendant l’eau inutilisable pendant treize jours.

 

 

Robin Weaver et les efforts de recherches pour retrouver Eileen Traacle

Robin weaver

Robin Weaver et la 1ere équipe de recherche

sorcière

Dessin de la sorcière de Blair Witch

En mars 1886, Robin, huit ans, rencontre dans les bois une femme dont les pieds ne semblent jamais toucher le sol. La vieille dame l’a conduite par la main à une maison dans les bois, l’a emmenée au sous-sol et l’a laissée là, lui disant qu’elle reviendrait tout de suite. Lorsque la femme ne revint pas pendant plusieurs heures, Robin eut peur et rampa à travers une fenêtre en courant à la maison.

Alors que Robin était portée disparue, une équipe de recherche avait été envoyée dans les bois pour la retrouver, mais ils ne sont jamais revenus, alors une deuxième équipe de recherche a été envoyée pour trouver la première. Ils ont trouvé le groupe à Coffin Rock, nu, attaché ensemble avec de la corde, et éventré avec d’étranges symboles païens gravés sur leur front, leurs mains et leurs pieds. Les hommes étaient en vie lorsque la torture a eu lieu. Le groupe est allé chercher de l’aide, mais à leur retour, les corps avaient disparu sans laisser de traces.

 

1940 et Rustin Parr

Rustin Parr Black Hills

Rustin Parr

cimetière enfant

Une tombe d’une des victime de Rustin Parr

En novembre 1940, Parr enleva Emily Hollands, la première de ce qui devait être huit enfants de la ville au cours des six mois suivants. Il a fait des promesses de bonbons pour attirer les enfants et les a emmenés dans sa maison de montagne dans les bois. Pour une raison ou une autre, il n’a pas pu – même pas voulu – résister. Il a fait descendre les enfants par deux dans son sous-sol ; il avait un stand dans le coin pendant qu’il tuait le premier enfant en les éventrant et en gravant des symboles sur leur peau avec des couteaux. Pour des raisons inconnues, il n’a pas tué un seul enfant, Kyle Brody. Il répétait ensuite le même processus avec l’enfant du coin. Brody a été forcé d’affronter un autre coin de rue pendant que Parr massacrait les sept autres, y compris l’amie de Brody, Emily Hollands.

Une nuit, Parr s’est réveillé et a vu la femme masquée dans sa chambre. Bien qu’il ne pouvait pas la voir clairement, il savait qui c’était. Elle lui a parlé de la même voix horrible qui le tourmentait depuis plus d’un an. Elle lui a dit qu’il était fini et qu’elle le laisserait tranquille s’il allait en ville le lendemain et disait à tout le monde ce qu’il faisait. Parr a relâché Brody, est venu en ville et a déclaré qu’il était “enfin fini”. La police a marché pendant quatre heures jusqu’à sa maison et a trouvé les corps des sept enfants dans la cave. Chaque enfant avait été rituellement assassiné et éviscéré. Brody était le seul à avoir survécu. L’événement a déchiré la ville.

Parr a tout avoué en détail, disant aux autorités qu’il l’avait fait pour “une vieille femme fantôme” qui occupait les bois près de sa maison.

Il a kidnappé :

Emily Hollands, 13/11/1940
Terra Shelly, 08/01/1941
Stephen Thompson, 20/02/1941
Michael Guidry, 05/03/1941
Eric Norris, 13/03/1941
Julie Forsyth, 02/04/1941
Margaret Lowell, 20/05/1941

Crédit image couverture : ©2016-2019 HauntedPaprika  Source : Blair Witch Wiki

(Visited 49 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Claire Gozen

Passionnée par l’horreur depuis l’enfance, j’ai vu mon premier film très - trop ?- jeune. Que ce soit au premier ou second degré, mon amour pour "le côté obscur" s’est étendu progressivement aux jeux vidéos (Resident Evil, Silent Hill...), aux atmosphères post-apocalyptiques ou glauques (l'incontournable HP Lovecraft) ou encore aux jeux de plateau (Les demeures de l'épouvante...). Je satisfais mes envies créatrices via la photographie Urbex, le dessin, et - accessoirement - par une dévotion totale à l'écriture d'articles sur votre site de Dark Culture préféré ! Artiste Ouverte sur le monde

Your email address will not be published. Required fields are marked *