0

Netflix, leader incontesté de la vidéo streaming dans le monde revendique actuellement 140 millions d’abonnés.

Ce succès se fait au prix d’une coûteuse course aux productions originales. Face à une concurrence toujours plus acharnée. Le groupe américain a engrangé sur les trois derniers mois de l’année 2018 plus de 8,8 millions de nouveaux abonnés, mieux que ce qu’il espérait lui-même.

La stratégie de la dépense

C’est surtout grâce à l’international que Netflix progresse. Un investissement massif dans des productions locales ces dernières années (Versailles en France ou Dark en Allemagne par exemple) leur auront rapporté plus de 7.9 millions de nouveau abonnés.  Netflix a selon certains analystes dépensé autour de 12 milliards de dollars en contenus en 2018. Des séries mais aussi des films comme Bird Box avec Sandra Bullock, sorti toute fin 2018 aurait été vu selon le groupe par 80 millions d’usagers en quatre semaines. Une stratégie dépensière qui a payé aussi avec plusieurs récompenses aux Golden Globes. Roma dans les catégories meilleur film étranger et meilleur réalisateur par exemple. Ce film très personnel d’Alfonso Cuaron est un des favoris dans la course aux Oscars.

Hausse de tarifs aux Etats-Unis

Pour faire face a la concurrence, les investissements dans les contenus vont continuer à « plus grande échelle », a indiqué Ted Sarandos. Pour compenser ses dépenses, Netflix a d’ailleurs annoncé cette semaine une nette hausse de tarifs aux Etats-Unis, faisant passer l’offre de base de 7,99 à 8,99 dollars. Son offre la plus complète, qui permet de regarder quatre écrans à la fois en très haute définition, va croître de 2 dollars, à 15,99 dollars.

(Visited 1 times, 1 visits today)
About author
Avatar

Schatten

Enquêteur et fouineur dans les dossiers non classés, chasseur d'informations à la traque de clichés inédits et insolites ! Anciennement ufologue de terrain et administrateur du groupe et forum spécialisé dans le paranormal et l'ufologie.